Ortie et hypertension : des bienfaits insoupçonnés
Non classé

Ortie et hypertension : des bienfaits insoupçonnés.

animation ruedesplantes

 

Qui ne se souvient pas de la piqûre d’orties ? Un contact léger suffit à former des cloques sur votre peau, la rendre rouge en entraînant démangeaisons et brûlures ! Et si je vous disais que cette plante repoussante aux premiers abords est l’une des meilleures herbes médicinales. Oui, les orties sont nos amis pour la vie. Mais vous êtes principalement à la recherche d’une méthode de soin naturelle et au plus proche de la nature contre l’hypertension (HTA) ? L’efficacité de l’ortie pour soigner cette maladie n’est plus à prouver. Découvrons sans plus attendre, les bienfaits insoupçonnés de l’ortie sur l’hypertension.

 

Ah oui, n’hésitez pas à les cueillir, c’est totalement gratuit. Mais avec une bonne paire de gants ou essayer cette astuce de grand-mère : se passer les mains dans les cheveux 2 ou 3 fois avant la cueillette ! Vous m’en direz des nouvelles.

 

Qu’est-ce que l’ortie ?

 

60 à 120 cm de haut, feuilles vertes pointues et poils urticants, l’ortie est reconnue comme plante médicinale. Mais aussi, très appréciée en cuisine ! Oui, c’est sérieux. Salade, tarte, cake, pesto, soupe… concocter de délicieux plats est tout à fait possible.

 

Ortie et hypertension : des bienfaits insoupçonnésDepuis quand reconnaît-on les bienfaits surprenants de l’ortie ? Dès l’Antiquité avec Pline l’Ancien. Au Moyen Âge, on l’utilisait contre les maladies de reins, de poitrine, les tumeurs ganglionnaires, l’angine, les crachements de sang et d’autres maux.

 

Vous pensez maintenant que l’ortie reste un remède naturel comme un autre, non confirmé par la médecine. Au contraire ! L’analyse et l’expérimentation scientifique attestent des propriétés médicinales de l’ortie sur l’hypertension.

 

Très vivace, elle se propage à une vitesse folle, partout, près des maisons, dans les fossés, etc. L’ortie est donc peu chère, voire gratuite ! Incroyable don de la nature, cette fameuse ortie.

 

Une efficacité prouvée scientifiquement ?

 

L’hypertension en pleine expansion

 

14 millions de Français souffrent d’hypertension artérielle : pression anormalement forte qui s’exerce sur la paroi des artères et qui augmente avec l’âge. De plus en plus de jeunes sont touchés. Et si, consommer de l’ortie permettrait de soigner ce trouble cardiaque en pleine expansion ?

 

D’ailleurs, les traitements hypotenseurs sont généralement maintenus à vie. Malheureusement, les effets secondaires peuvent être importants :  une étude américaine signale une augmentation de 30 à 40% des chutes graves chez les personnes âgées. Dès les premiers signes d’hypertension ou en cas d’HAT modérée, l’ortie et un mode de vie sain constituent une véritable alternative.

 

Pourquoi l’ortie ?

 

Ortie et hypertension : des bienfaits insoupçonnésRiches en acides aminés essentiels, vitamines, minéraux… mais surtout en potassium, un régulateur de tension artérielle, l’ortie séduit les hypertendus depuis des millénaires. Mais, que dit la science à propos de l’ortie et l’hypertension ? Les recherches scientifiques prouvent l’action d’effets hypotenseurs, antihypertenseurs et antioxydants permettant de réduire la pression artérielle systolique et diastolique.

 

L’étude des rats hypertendus : ortie et hypertension

 

Des études réalisées par l’université de Belgrad (Serbie) et d’Abbottabad (Pakistan) menées sur des rats confirment cette efficacité : on observe une diminution du stress oxydatif et une amélioration de la fonction endothéliale chez les rongeurs hypertendus. L’ortie altère, ni la diurèse, ni l’activité des cytochromes.

 

Cet effet hypotenseur s’explique en partie par un chronotope négatif au niveau cardiaque et par l’activité de la superoxyde dismutase, enzyme antioxydante nécessaire à l’élimination des radicaux libres. Ces derniers, responsables du stress oxydatif, participent à l’apparition de l’hypertension. Sans oublier, la vasorelaxation : dilatation des vaisseaux sanguins et relâchement de la pression du sang. L’ortie fonctionne comme les bloqueurs de canaux calciques, indiqués couramment dans le traitement de l’hypertension artérielle.

 

Ortie et hypertension, approuvée par la science moderne, c’est rassurant !

 

Des contre-indications ?

 

Les personnes à risques

 

En vue du manque d’informations des effets de l’ortie sur la grossesse, les femmes enceintes et celles qui allaitent doivent s’abstenir d’en consommer. C’est également le cas pour les enfants de moins de 12 ans et les personnes supplémentées en fer.

 

Ortie et hypertension : des bienfaits insoupçonnésOn dit également que cette plante médicinale est déconseillée aux personnes souffrant de troubles du cœur ou des reins, avec ou sans formation d’oedèmes. Pourquoi ? Car l’ortie ne doit pas être cumulée avec un traitement hypotenseur : trop baisser la tension est dangereux pour la fonction cognitive, la bonne circulation sanguine est indispensable pour le cerveau !

 

Consultez impérativement votre médecin traitant avant votre cure d’ortie.

 

Ortie et hypertension : effets secondaires ?

 

Très peu d’effets secondaires indésirables ont été constatés par les études : nausées, ballonnements, diarrhées et allergie de la peau. Des troubles de l’érection peuvent survenir en consommant de la racine d’ortie.

 

Et si je me pique ?

 

Vous n’avez pas porté de gant lors de la cueillette… et voilà que vous êtes piqués.

 

Frottez avec des feuilles de grand plantain, là où vous êtes irritée. Mais où trouver cette plante sauvage ? Bonne nouvelle ! La nature est tellement bien faite, qu’elle pousse à proximité.

 

Sinon appliquez une pommade au calendula ou du vinaigre de vin sur la zone.

 

Ortie et hypertension : 1001 façons de la consommer

 

La meilleure façon de soigner l’hypertension avec l’ortie

 

Pour bénéficier de toutes les vertus de l’ortie sur l’hypertension, consommez tous les jours pendant plusieurs mois les feuilles et la racine sous forme de tisane. Disposez-les dans un bol (environ 30 g) et versez directement l’eau chaude. Frais ou séchées, c’est comme vous voulez !

 

Les graines peuvent être mangées à la petite cuillère et en les mélangeant avec du miel afin de profiter de tous ces principes actifs.

 

La soupe aux orties pour l’hypertension

 

Poils urticants, couleurs verdâtres… l’ortie est la plante mal-aimée par excellence. Considérée comme une mauvaise herbe, on n’hésite pas à l’arracher.

 

Quel dommage, ils n’imaginent pas à quel point la soupe aux orties peut être délicieuse. Moi aussi, je n’y croyais pas, mais c’était avant de tester cette recette ! Ortie et hypertension, on peut clairement varier les plaisirs.

 

Ingrédients

 

  • 100 g d’orties

 

 

  • De l’ail

 

  • 1 échalote

 

  • 1 cc de bouillon déshydraté (légume ou volaille)

 

  • Eau chaude

 

Préparation

 

  • Mettez des gants

 

  • Lavez-les et retirez les tiges d’orties

 

  • Épluchez et mixez les pommes de terre

 

  • Ajoutez les orties, le bouillon, l’échalote et l’ail

 

  • Faire bouillir l’eau et verser dans la mixture

 

  • Mixez pendant 2 minutes environ

 

  • Servez et consommez

 

Nourrissante, reminéralisante, cette soupe à l’ortie est extra en hiver et pour contrôler votre hypertension.

 

Omelette aux orties super rapide

 

omelette hypertensionVous avez besoin de 6 œufs et 200 grammes d’orties fondues.

 

Fouettez les œufs, ajoutez les orties, salez (légèrement) poivrez, c’est prêt !

 

Vous trouverez de très nombreuses recettes exquises dans les livres de cuisine ou sites.

 

Intégrer l’ortie dans son alimentation est certainement plus simple.  Qui n’a jamais arrêté une cure, lassée par la consommation de tisane ?

 

Ortie et hypertension n’hésitez plus ! Bien sûr, la cure doit s’accompagner d’un mode de vie sain : buvez 2l d’eau par jour, réduisez votre consommation de sel, à l’inverse mangez beaucoup de potassium (banane, abricot, pistache…) et pratiquez de l’activité physique douce. N’oubliez pas de demander conseil à votre médecin traitant, c’est primordial.

 

Compléments alimentaires Ruedesplantes

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *