naturopathie : pourquoi tout le monde s'y intéresse…
Non classé

Tendance naturopathie : pourquoi tout le monde s’y intéresse…

Boutique de complements alimentaires

 

Voilà quelques années déjà que la Naturopathie connaît un essor tout à fait étonnant. Alors que cette discipline était encore complètement méconnue dans les années 90, cette pratique qui tire ses origines de l’Antiquité commence à véritablement s’imposer comme un allié de choix. Il faut bien souligner que la crise de la Covid n’a fait que renforcer cette tendance notamment grâce à son large éventail de conseils et de tuyaux pour tendre vers une meilleure hygiène de vie, renforcer son immunité, mieux gérer ses angoisses ou son stress, ou encore améliorer la qualité de son sommeil.

 

Nous allons dans un premier temps nous pencher sur les principes même de cette forme de médecine alternative, puis nous verrons en détails à qui s’adresse cette pratique et les raisons qui devrait pourquoi pas vous pousser à vous y intéresser. Avant de nous lancer dans le cœur du sujet, nous tenons néanmoins à rappeler que la naturopathie ne doit pas se substituer corps et âme à l’avis de votre médecin traitant, le naturopathe ne peut en effet pas prescrire de médicament ou bien s’ingérer dans un traitement en cours ; c’est donc un complément qui doit servir d’appoint te de complément, ni plus, ni moins.

 

naturopathie : pourquoi tout le monde s'y intéresse…

 

I/ En quoi consiste la Naturopathie, dans les grandes lignes ?

 

La naturopathie s’adresse tout aussi bien aux personnes qui sont en bonne santé et qui souhaitent la conserver ou l’optimiser sur le long cours, qu’aux personnes qui connaissent certains petits soucis ponctuels ou durables. Elle fait partie de la nomenclature des médecines dites non-conventionnelles aux côtés de l’ostéopathie, de l’hypnose, de la chiropraxie, pour ne citer qu’elles… On parle aussi parfois de médecine traditionnelle, ou encore de médecine alternative, voire également de médecine complémentaire…

 

L’Organisation Mondiale de la Santé considère la Naturopathie comme la médecine traditionnelle occidentale, un peu à l’image de la médecine dite ayurvédique pour les indien ou la médecine chinoise pour… les chinois. En Occident, c’est notamment Hippocrate (460 – 370 avant Jésus Christ), considéré comme le père de la médecine actuelle et célèbre pour son serment, qui a démocratisé la pratique ; on lui prête ainsi la citation suivante : « Que ton alimentation soit ton unique médecine. »

 

Pour faire simple et bien comprendre ce en quoi elle consiste, il faut dire que cette pratique permet de faire un travail sur l’alimentation, l’hygiène de vie, et les remèdes dits naturels. Mais la naturopathie ne se limite pas tout à fait à cela, puisqu’elle peut aussi fournir une aide précieuse par le biais de l’exercice physique Chaque personne étant singulière, le but du naturopathe va donc être de trouver ce qui va vous convenir à vous, à votre organisme et à votre rythme et style de vie et chaque cas est donc individualisé.

 

L’idée de la naturopathie est de permettre des améliorations sensibles de la santé sans forcément avoir une intervention trop poussée ni complexe, et en ayant une approche douce afin de pouvoir apprendre à changer certaines de vos habitudes sans que cela ne ressemble à une révolution du tout au tout, ou à un renoncement trop brusque.

 

En ayant une approche holistique, c’est à dire qui aura tendance à prendre en considération la personne dans sa globalité (tant le plan psychique et émotionnelle que le plan purement physique donc…) le professionnel en naturopathie va tâcher de mettre  le doigt sur la ou les causes des problèmes et des déséquilibres qui valent les problèmes rencontrés.

 

Le naturopathe est une personne qui possède un savoir certain mais qui, d’un point de vue déontologique sera amené à respecter certains préceptes bien définis ; par exemple, il évitera le plus souvent (voire systématiquement) des termes tels que guérir, prescrire, diagnostiquer, et tout ce jargon propre au médecin général ou au spécialiste adepte de la médecine conventionnelle. Le naturopathe n’est pas là pour vous juger, il sera à votre écoute et par le biais d’un échange très approfondi avec vous, il préconisera une voie à suivre totalement individuelle dans la mesure où chaque personne est unique, tout comme le sont ses problèmes. Une fois qu’il aura su poser le doigt sur ce qui vous cause du tort, le naturopathe va vous indiquer un ou plusieurs « accompagnements » naturels, des exercices de respiration, ou ce genre de choses, et si toutefois il devait rencontrer une situation pour laquelle un véritable diagnostic médical s’impose, il devra nécessairement vous rediriger vers un médecin, de sorte que ce dernier puisse intervenir.

 

Pour terminer cette première partie, nous tenons à rappeler que la pratique de la naturopathie n’est pas encore officiellement reconnue par l’État, si bien que les séances ne sont pas remboursées par la Sécurité Sociale. Au demeurant, en fonction de votre mutuelle, renseignez-vous, il est possible que cela soit prévu au contrat ; une séance coûte en moyenne entre 50 Euros et 100 Euros pour information.

 

naturopathie : pourquoi tout le monde s'y intéresse…

 

II/ A qui s’adresse la pratique de la naturopathie ?

 

Considérée comme l’ensemble des pratiques visant à aider l’organisme à guérir plus ou moins de lui-même par le biais de moyens uniquement naturels, la naturopathie a pour principaux objectifs de renforcer les défenses de l’organisme pour mieux lutter contre toutes les agressions extérieures.

 

Pour ce qui est des personnes qui sont déjà malades, la naturopathie met l’accent sur l’idée de stimuler les capacités d’autoguérison intrinsèques du corps, cela dans le but affiché de renforcer l’ensemble de ces mécanismes afin de parvenir à faire disparaître les symptômes.

 

Comprenons bien que supprimer la cause ou les causes d’un symptôme c’est éliminer tout risque de récidive sur le même organe ou sur un autre, et tout risque aussi de situation qui empire avec le temps qui passe.

 

Il faut aussi considérer la naturopathie comme un excellent moyen de lutter contre certains effets secondaires de médicaments un peu lourds en réponse à un traitement préconisé par un médecin. On peut alors dire que, loin de se substituer à la médecine allopathique (à savoir, qui a trait à la médecine traditionnelle), la naturopathie devient alors un complément parfait à cette dernière.

 

Afin de bien la circonscrire, on pourrait synthétiser la naturopathie au très célèbre et ô combien vertueux « Corpus hippocratique » qui se résume en 4 lois extrêmement simples à comprendre et qui définissent aussi, quelque part, le public auquel la pratique se destine et aussi sa pratique :

 

– Pour commencer, ne pas nuire : Primum non nocere

 

Il est parfois noté que la manifestation même d’une maladie tient en certains symptômes bien précis et bien définis ; l’essentiel va donc bien sûr être de ne pas aller à l’encontre de ces derniers, mais plutôt de favoriser les mécanismes naturels qui pèsent de tout leur poids sur la guérison du corps.

 

– La Nature possède les moyens et les pouvoirs de guérison : Vis medicatix naturae

 

Le corps possède intrinsèquement toutes les armes et toutes les capacités pour se maintenir en bonne santé ou pour recouvrer cette dernière pour peu qu’il l’ait perdue. L’essentiel sera donc de faire en sorte de tout mettre en œuvre pour l’épauler dans ce travail, et non de lui mettre des bâtons dans les roues ou de contrer ses actions ou réactions de défense.

 

– Trouver et traiter la cause : Tolle Causam

 

Une maladie quelle qu’elle soit (ou ses symptômes) n’est au final, que les marqueurs visibles ou notables de dérèglements avérés dans l’organisme. Il faut donc bien les observer pour pouvoir remonter à la cause de ces derniers et ensuite envisager pouvoir les traiter, afin d’avoir une chance de retrouver un équilibre salutaire, qui permettra de retrouver une bonne santé.

 

naturopathie : pourquoi tout le monde s'y intéresse…

 

– Enseigner : Docere

 

Comme nous l’avons dit plus haut, le naturopathe a une approche holistique de la santé, c’est la raison pour laquelle il est aussi une sorte de coach de vie qui peut permettre à tout un chacun, non seulement de retrouver une bonne santé, mais aussi (et peut-être surtout…) de la conserver en prêtant attention aux piliers fondateurs de la discipline que sont l’alimentation, l’hygiène de vie, et certains exercices.

 

Si vous souhaitez vous pencher sur la naturopathie, alors vous allez aussi sans doute entendre parler d’autres disciplines, dont on peut dire qu’elles font partie intégrante de la pratique, il est important d’en avoir conscience pour ne pas dissocier l’ensemble et croire que vous et votre praticiens partez dans tous les sens…

 

C’est ainsi que vous pouvez considérer que la sophrologie, le yoga, la diététique, l’homéopathie, l’aromathérapie ou encore la phytothérapie sont autant de spécialités et de techniques qui sont assimilables à la naturopathie ; ces pratiques, vont individuellement ou en faisceau, venir en soutien de l’alimentation et de l’hygiène de vie préconisée pour en décupler les bienfaits.

 

Compléments alimentaires Ruedesplantes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *