Comment profiter de l’été pour arrêter le tabac ?
Non classé

Comment profiter de l’été pour arrêter le tabac ?

Boutique de complements alimentaires

 

Nombreux sont les fumeurs qui peinent à réduire leur consommation voire à l’arrêter définitivement et pour cause : il s’agit souvent d’un pansement au stress, un moyen d’obtenir un plaisir immédiat ou tout simplement de passer un moment de convivialité. Pour certains, la cigarette agit comme une récompense ou comme un accessoire qui permet de pallier un manque de motivation.

 

Si les mauvaises langues disent qu’il est très difficile d’arrêter de fumer même avec l’aide d’un addictologue, en pratique, il est tout à fait possible d’en finir avec cette mauvaise habitude, à condition de se sentir prêt, de faire l’effort de changer de routine, et surtout de cultiver sa volonté. Et même si pour beaucoup de fumeurs occasionnels, l’été est au contraire un prétexte pour se lâcher un peu plus, il s’agit en réalité d’une excellente période pour prendre un nouveau départ. Gardez à l’esprit qu’il suffit parfois de changer une pièce du puzzle pour se défaire de ses addictions !

 

En premier lieu, réduire drastiquement sa consommation

 

Comment profiter de l’été pour arrêter le tabac ?Si vous faites partie de ceux qui fument une cigarette à un arrêt de bus, simplement pour que l’attente paraisse moins longue, qui se sentent irrémédiablement envahis d’un besoin de fumer avant ou après une réunion stressante ou si vous peinez à vous imaginer un verre d’alcool ou un bon café sans une bonne dose de nicotine, il est temps de profiter des vacances pour mettre fin à votre consommation de tabac.

 

Par exemple, si vous avez l’habitude d’enchaîner les cigarettes le soir en regardant la télévision et que vous séjournez dans un hôtel dans une chambre non-fumeur, eh bien, il suffit de décider de ne pas sortir pour prendre sa dose de tabac. Vous verrez que lorsque l’envie survient, le plus dur est de prendre sur soi durant les 5 premières minutes. Boire un verre d’eau ou au pire mâcher chewing-gum à la nicotine, peut rapidement vous faire passer cette envie.

 

Vous faites partie de ceux qui commencent leur journée par un cocktail café-cigarette et la simple odeur d’un café vous fait frénétiquement chercher votre paquet ? Sachez que c’est tout à fait normal et que vous êtes en proie à un réflexe conditionné. La solution est de reprogrammer votre cerveau. Essayez de passer au jus de fruits et de faire un petit jogging matinal pour vous défouler et faire passer la frustration de ne pas pouvoir fumer. Bien évidemment, il y a de grandes chances que vous n’arrêtiez pas du jour au lendemain, mais si vous arrivez à diminuer par deux votre consommation et à ne pas dépasser les 5 cigarettes par jour, c’est déjà un premier pas.

 

S’interroger sur son rapport à la cigarette

 

Réduire sa consommation est une chose, arrêter définitivement en est une autre, et c’est souvent cette transition qui est la plus rude. Même si le changement de cadre, le temps de vos vacances, peut vous aider à vous détacher de la cigarette, vous risquez, une fois rentré, de renouer avec votre consommation initiale. Et si vous profitiez de cette période de calme pour vous poser les bonnes questions ? Analysez votre rapport à la cigarette et demandez-vous quelles sont les raisons qui vous poussent à fumer.

 

S’il s’agit d’un moyen de contenir le stress, peut-être pourriez-vous vous mettre au sport, au yoga, à la sophrologie ou même à la méditation en pleine conscience. Si pour vous la cigarette est un vecteur social, vous pourriez essayer d’autres plaisirs moins nocifs pour la santé. Prenez aussi un peu de temps pour lister les avantages que vous auriez si vous arrêtiez de fumer définitivement : une meilleure endurance, un goût et un odorat plus aiguisé, sans oublier un portefeuille plus rempli !

 

Trouver du plaisir ailleurs que dans la cigarette et apprendre à se détendre

 

Que vous partiez à la mer, à la montagne ou encore dans un lieu inconnu, l’été regorge de nouveaux horizons propices à vous faire oublier la cigarette. L’été peut être l’occasion pour vous de vous lancer dans une nouvelle activité ou de redécouvrir une passion oubliée depuis longtemps. Si vous ressentez l’envie de fumer, allez-vous promener et respirer l’air marin, nagez, marchez, prenez-soin de vous ou mangez une glace… bref, faites tout ce qui peut vous procurer un moment de plaisir. Pensez aussi à vous occuper les mains avec des activités qui requièrent de la concentration : le dessin, la lecture, un sport de raquette. Plus votre corps et votre esprit seront occupés, moins vous aurez envie de fumer.

 

Si vous avez prévu des soirées entre amis (fumeurs) et que vous avez peur de céder à la tentation, entraînez-vous à dire « non ». Vous verrez, même si vos proches se montreront insistants au début, face à tant de détermination, ils lâcheront vite l’affaire. Pour vous motiver, vous pouvez également mettre en place un système de bons points ou simplement placer 50 centimes dans une tirelire chaque fois que vous faites l’impasse – ce qui correspond plus ou moins au prix d’une cigarette. Une fois par semaine, comptez le pécule amassé, vous devrez avoir de quoi financer une sortie au théâtre, une activité en plein air ou un très bon restaurant !

 

Compléments alimentaires Ruedesplantes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *